Logosite

Livre d'or

226 message(s) dans le livre d'or

  • Renem
  • Le 07/05/2021

Bonjour à tous
Tout d’abord un grand bravo pour la page une ,car la peinture de Rene Ligeron (1938) est magnifique.
Pour l’édito, encore une fois il met le doigt ,là où ça fait mal.
Avec toutes ces places et ces rues portant la date du 19 Mars 62, c’est un peu comme si on célébrait Waterloo !
Entre nous,je préfère l’attitude du Maire de Lavaur qui en 2018,un 14 juillet, a inauguré deux ronds points pour commémorer l’action de la France en Algérie.
Quand à Napoléon ,j’attends avec intérêt de voir ce que l’histoire officiel retient de lui mais je préfère et de loin,le soleil d’Austerlitz et la 9eme de Beethoven car ,en dépit de tout ce que l’on entendra il aura incarné un certain esprit de la liberté à laquelle nous restons attaché.

  • alain.arfi
  • Le 14/04/2021

Bonsoir,
J'essaie d'avoir les coordonnées des soeurs Gigi, Marie-claude et Michèle FERNANDEZ qui habitaient Aïn-Témouchent et qui ont habité Nîmes.
Cette famille venait nous rendre visite à RIO-SALADO.
Merci par avance.
Alain ARFI

  • Jean louis vivas
  • Le 03/04/2021

Bonjour, je m’appelle jean Louis vivas, né en 1950, j’habitais 32 rue D’Orléans, mon père tenait le salon de coiffure, j’aimerais trouver des photos de la rue d’Orléans face au Pointecico. Merci. Jlv

  • Roselyne GASPAR
  • Le 10/03/2021

Pour Jean-Claude RUL,
Concernant Hubert Senténéro, Ginette était sa soeur, et ce sont ses parents qui habitaient la caserne des sapeurs-pompiers d'Oran.
Quant à la salle de la Revanche, elle n'existe plus, elle a été "engloutie" par la caserne des sapeurs-pompiers, qui s'est agrandie; Maintenant, la caserne va, de la rue de la Revanche à la rue qui va au village négre, celle qu'il y avait entre la caserne et les magasins généraux; En plus, ils ont créé, un étage du côté du collège Ardaillon, c'est-à-dire au-dessus du hangar, où stationnaient les camions de secours et où ils y sont toujours.
Désolée de cette nouvelle.
Cordialement

  • Roselyne GASPAR
  • Le 09/03/2021

C'est la première fois que je me connecte, au site de l'écho d'Oran, et j'ai été agréablement surprise, de voir le message destiné à Hubert Senténéro, car moi aussi j'ai habité la caserne des sapeurs-pompiers d'Oran, sur le même palier qu'Hubert, ainsi que Jean-Marie Serra, la famille Masenello et la famille Prunier Je suis Roselyne Sanchez, la fille aînée de Joachim Sanchez; Je suis très contente, d'avoir vu , ce message; J'envoie un mail à Hubert; Mon adresse: roselynegaspar@orange.fr

  • martial mouillor
  • Le 24/02/2021

Bonjour ,
Je recherche les BLED (revue militaire en Algérie) du 15 dec1960 au 28 fev 1961 . Un évènement "particulier" a été décrit à Nouvion (dpt Oran) . Merci d'avance . 0689398916

  • TERRES RAYMOND (site web)
  • Le 19/02/2021

grand bonjour a toi LILIANE merci de m' avoir aperçu sur ce site qui est bien fait et grace à tes recherches j' ai retrouvé la famille TRAUQUET je suis fou de joie çà me rappelle mes 15 ans j' ai eu FABIENNE au téléphone et j attends avec impatience que toutes ces histoires de virus disparaissent pour organiser une rencontre soit a TOULOUSE soit a MONTPELLIER ou je vis . j' espère qu' autour de toi tout va bien et il me tarde de te voir aussi je t embrasse très fort à très bientot RAYMOND TERRES

  • Pascual
  • Le 16/02/2021

Bonjour Je recherche ma cousine Maité Torre dont j'ai perdu le numéro de tel si quelqu'un la connait pourriez-vous lui dire que je la recherche. Richard Pascual
0613490163
Merci

  • CANO jean claude
  • Le 31/01/2021

Natif de Gambetta,mon pere etait horloger , et abonné depuis pas mal de temps, j'aimerai commander et payer un ou deux blasons realisés par mr FERNON....comment dois je procéder ? merçi beaucoup et amitiés tres sinceres!

  • Françoise GREGORI
  • Le 29/01/2021

Bonjour, je suis une nouvelle abonnée sur ce site et j'ai vu que quelques personnes de Sidi Bel Abbès avaient publié des messages. Or, je recherche une famille qui habitait BOUKANEFIS, à côté de Sidi Bel Abbès, c'est la famille GIL. C'était des réfugiés espagnols comme mes parents. Le père avait été dans le camp de travail de Colomb Bechar en même temps que mon père. Nous les avons revus chez eux en 1958 et nous avons passé de très bons moments ensemble. Il y avait 3 enfants : Marie Thérèse, l'ainée, puis Francis qui avait à peu près mon âge (12 ou 13 ans) et le petit dernier, José ... Nous nous sommes ensuite perdus de vue. J'aimerais tellement les revoi ou au moins avoir de leurs nouvelles Mes parents sont maintenant décédés et probablement leurs parents aussi, mais si l'un de vos lecteurs avait connu cette famille et encore mieux savait ce qu'ils sont devenus, je serais très heureuse de prendre contact avec eux. D'avance, merci à tous. Très cordialement,

Écrire un message sur le livre d'or